Communiqué de presse

Publié le par forets

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

 

 

Des élèves en Arts et lettres du Cégep de Drummondville

interpréteront la pièce Forêts de Wajdi Mouawad

 

 

 

Drummondville, le                        2011 – Dans le cadre de leur cours de Production théâtrale, des étudiants en Arts et lettres, profil lettres, cinéma, théâtre, ont monté la pièce Forêts de Wajdi Mouawad. Ils auront la chance de l’interpréter devant le public les 14 et 15 avril prochains, dès 19 h, à la salle Georges-Dor du Cégep de Drummondville. Les billets sont en vente à la coopérative du cégep, auprès des élèves eux-mêmes et seront aussi disponibles à l’entrée les soirs de représentation au prix de 8 $ pour les étudiants et de 10 $ pour les adultes.

 

D’une durée d’environ 2 h 30, la pièce Forêts raconte l’histoire de Loup, une jeune fille révoltée qui, malgré elle, amorce une quête afin de mieux comprendre ses origines et ses ancêtres. Aidée de Douglas, un paléontologue, ses recherches la mèneront sur les traces de huit femmes dont les destins tragiques se sont succédé en une chaîne de promesses rompues. À travers ce voyage, Loup découvrira qui elle est et la personne qu’elle souhaite devenir. 

 

Pour ce qui est des décors et de la mise en scène, Justine Hubert, la metteure en scène, et ses élèves ont préféré garder le mystère, sauf en ce qui a trait aux nombreux jeux de lumières et de miroirs qu’il y aura sur scène. « J’aimerais mentionner qu’une lumière stroboscopique sera utilisée à quatre reprises durant le spectacle. Avis aux gens photosensibles », a tenu à préciser Justine afin d’éviter le moindre incident. 

 

L’auteur de la pièce, Wajdi Mouawad, né en 1968 au Liban, a obtenu son diplôme de l'École nationale de théâtre du Canada en 1991. Durant sa longue carrière semée de succès et de prix, le dramaturge a écrit plus d’une dizaine de pièces dont Incendies, qui a été adaptée au cinéma par Denis Villeneuve. Le film a connu un franc succès auprès du public et a même été sélectionné dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère en vue de la 83e cérémonie des Oscars.

 

Cette pièce d’envergure est non seulement le travail final des étudiants, mais aussi l’aboutissement de quelque chose de plus grand : la prise de conscience de leurs capacités et la consolidation des liens qui les unissaient déjà. Une pièce, c’est aussi « une expérience de la vie, du vivre ensemble, dans un contexte sécurisant, mais confrontant où, si l’étudiant en saisit l’opportunité, il se dévoilera à lui-même, confrontera des peurs et des patterns, puis apprendra à plonger dans le travail de façon autonome », explique Justine Hubert. 

 

Les treize comédiens jouant dans la pièce Forêts se sont investis dans ce projet avec ferveur dès l’automne 2010 alors que la pièce n’avait encore que la forme d’un squelette. Aujourd’hui, ils s’apprêtent à poser un premier pas dans le monde du théâtre professionnel à la salle George-Dor du Cégep de Drummondville.

 

« C'est une pièce difficile, mais c'est un choix de groupe. Tout le monde se soutient et tous occupent une place importante. Tous les personnages représentent un défi de taille ! On a tous hâte de voir le résultat final », ont affirmé avec enthousiasme les étudiants durant une répétition. Malgré leur nervosité à l’approche de la présentation, les comédiens sont confiants et prêts à jouer devant le public. La complexité et les efforts mis dans ce projet porteront alors leurs fruits lors des 14 et 15 avril prochains.

 

Justine Hubert a étudié en Arts et lettres, profil théâtre, en Interprétation théâtrale et en Enseignement de l’art dramatique. Ses stages l’ont menée dans des endroits comme New York, Paris et Vancouver. Elle a aussi joué, manipulé et créé pour le Théâtre de la Dame de Cœur, le Cirque du Soleil et les ViVaces. Maintenant enseignante au Cégep de Drummondville, elle adore l’expérience, car elle a la conviction que « l’enseignement du théâtre […] est une école de vie, pour mes étudiants et pour moi-même. »

 

Pour d’autres informations, il est possible de visiter le blogue de Forêts :

http://forets.over-blog.com

 

Publié dans Communiqué de presse

Commenter cet article