Biographie de Wajdi Mouawad

Publié le par forets

 WAJDI_MOUAWAD_1_BR_cr_Mathieu_Girard.jpg

Né au Liban en 1968, Wajdi Mouawad doit, à l’âge de huit ans, abandonner sa terre natale pour cause de guerre civile et commencer un exil qui le conduit en France. Il doit cependant quitter la France en 1983, car l’État lui refuse les papiers nécessaires à son maintien sur le territoire. Il rejoint alors le Québec. C’est là qu’il fait ses études et obtient en 1991 son diplôme de l’École nationale de Théâtre de Montréal. Écrivain et metteur en scène, il crée une première compagnie : Théâtre Ô Parleur, puis de 2000 à 2004, il assure la direction artistique du Théâtre de Quat’Sous à Montréal.


En 2005, il fonde au Québec, avec Emmanuel Schwartz, Abé carré cé carré, compagnie de création et en France, Au carré de l’hypoténuse, compagnie de création. Au cours des quinze dernières années, Wajdi Mouawad s’est imposé au Canada autant qu’en France par la vigueur de sa parole et la singulière netteté de son esthétique théâtrale. Il s’est acquis une réputation internationale grâce à un théâtre mu par une puissante quête humaniste; théâtre qui met en avant l’acteur comme porte-parole au sens fort de ce terme. Sa démarche va toujours dans le sens d’une prise de parole qui installe une tension entre la nécessité de la résistance individuelle et le non moins nécessaire renoncement à l’emprise du moi. À ce propos, il aime citer Kafka : «Dans le combat entre toi et le monde, seconde le monde.»

 

Mettant en scène ses propres textes Littoral (1997), Willy Protagoras enfermé dans les toilettes (1998), Rêves (2000), Incendies (2003), Forêts (2006), Seuls (2008) et Ciels (2009), Wajdi Mouawad s’intéresse aussi à Shakespeare (Macbeth), Cervantès (Don Quichotte), Irvine Welsh (Trainspotting), Sophocle (Les Troyennes), Frank Wedekind (Lulu le chant souterrain), Pirandello (Six personnages en quête d’auteur), Tchekhov (Les Trois Soeurs), Louise Bombardier (Ma mère chien)…


Depuis 2007, il est directeur artistique du Théâtre français du Centre national des Arts d’Ottawa et parallèlement, il s’est associé pour trois ans avec sa compagnie française à l’Espace Malraux scène nationale de Chambéry et de la Savoie. Travaillant des deux côtés de l’Atlantique, il réunit autour de ses projets de nombreux partenaires, acteurs, concepteurs et théâtres français et canadiens.

 

Au Festival d’Avignon, Wajdi Mouawad a déjà présenté Littoral en 1999. Il a été l’artiste associé du Festival d’Avignon 2009.


 

Ses oeuvres publiées

Seuls – Leméac / Actes Sud-Papiers, 2008

Le Soleil ni la mort ne peuvent se regarder en face – Leméac / Actes Sud-Papiers, 2008

Un obus dans le coeur, Actes-Sud Junior (collection D’une seule voix), 2007

Assoiffés – Leméac / Actes Sud-Papiers, 2007

Forêts – Leméac / Actes Sud-Papiers, 2006

Willy Protagoras enfermé dans les toilettes – Leméac / Actes Sud-Papiers, 2004

Incendies – Leméac / Actes Sud-Papiers, 2003

Rêves – Leméac / Actes Sud-Papiers, 2002

Pacamambo – Leméac / Actes Sud-Papiers / Heyoka Jeunesse, 2000

Littoral – Leméac / Actes Sud-Papiers, 1999

Les Mains d’Edwige au moment de la naissance – Leméac, 1999

Alphonse – Leméac, 1996

Le Songe – Dramaturges Editeurs, 1996

Visage retrouvé, roman – Leméac / Actes Sud, 2002

Je suis le méchant ! Entretiens avec André Brassard – Leméac, 2004

Architecture d’un marcheur : entretiens avec Wajdi Mouawad de Jean-François Côté – Leméac, 2005


Ses oeuvres non publiées

Lettre d’amour d’un jeune garçon à sa mère mort depuis peu, 2005

La Mort est un cheval, 2002

Couteau, 1997

John, 1997

Journée de noces chez les Cromagnons, 1992

Déluge, 1985


Pour le cinéma

Wajdi Mouawad a adapté et réalisé Littoral.

Le scénariste et réalisateur québécois Denis Villeneuve a adapté Incendies pour le grand écran. Le film a été nommé dans la catégorie Meilleur film étranger à la dernière remise des Oscars.

 

 

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Wajdi_Mouawad

Publié dans Biographie auteur

Commenter cet article